Refus de prêt : Que faire quand les banques ne vous suivent pas ?

Martine et Jean souhaitaient réaliser quelques travaux dans leur maison. Les fenêtres étaient à changer. Ils souhaitaient aussi remplacer leur vieux carrelage par un parquet neuf et beaucoup plus moderne. Le budget travaux n’était que de 8 000 €. Mais leur banque leur a refusé le crédit. Pourquoi ce refus de prêt ? Que faire lorsqu’une banque me refuse mon crédit ?

Existe-t-il un « droit au crédit » ?

La réponse est « Non ! ». En effet, il n’existe pas de « droit au crédit ». Un établissement financier est libre de refuser de vous octroyer un prêt, et n’est pas tenu de justifier sa réponse : c’est le principe de la liberté contractuelle (article 1101 du code civil).

Pourquoi mon crédit a-t-il été refusé ?

  • Votre demande de crédit ne « rentre » pas dans les critères de la banque.

Lors d’une demande de prêt, l’établissement financier que vous sollicitez va vérifier un certain nombre de critères :

  1. âge,
  2. situation matrimoniale,
  3. nationalité,
  4. situation au regard de l’emploi,
  5. revenus et charges,
  6. fonctionnement de votre compte bancaire

En fonction de sa politique commerciale et de l’appréciation de ces critères, elle pourra être amenée à refuser votre crédit. Peut-être estime-t-elle que votre âge est trop important au regard de la durée de prêt que vous souhaitez ? 

Posez-vous plusieurs questions : 

Vos revenus sont-ils suffisant pour garantir le bon remboursement des échéances ? 

La tenue de votre compte bancaire est-elle correcte ? (frais de rejets, commissions d’intervention) ? 

Ainsi, toutes ces questions ont un impact sur la décision de la banque.

  • Vous êtes inscrit dans un fichier (type FICP, FCC ou fichier interne de gestion de la banque)

Avant de prendre sa décision pour votre crédit, un établissement financier doit d’abord interroger le Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers. Donc, si le fichage s’avère positif, il y a peu de chance  que vous ayez votre prêt.

Si, par le passé, vous avez eu des incidents ou litiges avec la banque interrogée, il est probable qu’elle « s’en souvienne ». Les informations pouvant être conservées 5 années, elle ne souhaite simplement pas vous compter à nouveau dans ses clients.

Si le refus provient d’un fichage FICP ou FCC, l’établissement financier est en devoir de vous en informer.

Comment Martine et Jean ont-ils finalement obtenu leur crédit ?

Après étude de leur dossier, nous avons constaté que Martine et Jean avaient déjà des mensualités de crédits élevées :

  • 1 mensualité de prêt immobilier à hauteur de 869 € / mois
  • 2 crédits renouvelables pour 357 € par mois
  • 1 prêt à la consommation pour 173 € par mois

Nous leur avons proposé de regrouper tous ces crédits en 1 seul prêt, en y ajoutant une enveloppe projet de 10 000 €. Ainsi, en allongeant la durée du crédit (la baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et donc une majoration du coût total des crédits objet du regroupement), nous avons permis à Martine et Jean de finaliser leurs travaux tout en conservant un taux d’endettement raisonnable.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn