Comprendre le « TAEG » et le « Taux d’usure »

Taux nominal, taux assurance comprise, taux d’usure et TAEG…. Ce sont des notions qui reviennent souvent dans les questions de nos clients. Voici l’explication concrète des notions essentielles à connaître !

Le Taux nominal

Ce taux est l’arbre qui cache la forêt. En effet, beaucoup de client ne retiennent au final que ce taux et occultent tous les frais annexes de leur crédit. C’est un piège car le taux nominal peut être bas et le crédit très cher si vous ne comparez pas l’ensemble des coûts. En fait, le taux nominal, c’est un peu la tête de gondole… C’est bien qu’il soit bas, mais comme toute promotion, il peut cacher des surcoûts !

Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) :

Comme expliqué dans la vidéo le TAEG est le taux TOUS FRAIS INCLUS. Il comprend :

  • Le taux nominal (taux d’intérêt de base du prêt)
  • Les frais de dossiers
  • Les frais de garantie
  • Le coût de l’assurance emprunteur
  • Les frais de courtage
  • Tous les autres frais nécessaires à l’obtention du prêt.

C’est le seul outil de mesure qui vous permet de comparer différentes offres de prêts. Il est sensé être calculé de manière identique dans toutes les banques, ce qui vous permet de vérifier laquelle est la mieux placée sur votre dossier de financement.

Le Taux d’usure :

Le taux d’usure est le taux maximum au-delà duquel un établissement financier ne peut pas vous consentir un prêt. Il est calculé sur la moyenne des taux du trimestre précédent + 1/3 de cette moyenne.

Ainsi, si le TAEG dépasse le taux d’usure, le prêt ne peut être accordé.

Le calcul du taux d’usure est remis en cause par les professionnels du crédit car en période de taux bas (comme actuellement) le taux d’usure et très bas également et il exclut de facto certaines catégories de personnes du marché du crédit.

Ainsi, en prêt immobilier, si le crédit est d’un faible montant ou sur une période trop courte, le poids du coût de l’assurance devient important dans le coût total du crédit, surtout quand on a plus de 50 ans ! Cela peut engendrer des refus pour cause de dépassement du taux d’usure.

Chez Crédit Partenaire Habitat, nous avons parfois des solutions possibles pour ceux qui sont confrontés à ce souci de taux d’usure et TAEG. N’hésitez donc pas à nous contacter en cas de question ou de souhait de faire étudier votre projet !

Source : INC – Institut National de la Consommation

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn