Tout comprendre sur l’assurance vie avant et après 8 ans

Dès qu’on aborde les produits de placements, les épargnants sont vites perdus entre les livrets et l’assurance vie. Quel est le meilleur produit financier pour vos projets ? Comment comprendre le jargon bancaire : rachat, retrait, flat tax, prélèvements forfaitaires par exemple ?

Comme beaucoup, vous pensez que l’assurance vie est bloquée pendant huit ans ?  Poussez la porte de Crédit Partenaire Habitat à Villeneuve d’Ascq. Nous vous expliquerons tout:  NON, l’assurance vie n’est pas bloquée pendant 8 ans !  Alors si vous ne savez pas comment fonctionne une assurance vie, nous vous expliquerons tout : la souscription, la fiscalité avant et après 8 ans, la notion de risque, la clause bénéficiaire… Crédit Partenaire Habitat fait la lumière sur les questions que vous vous posez : 

– Comment fonctionnent les versements et retraits de l’assurance vie ? 

– Que faire avec une assurance vie de moins de huit ans ? 

– Quelle fiscalité pour l’assurance vie ? 

– Quelles sont les règles avant et après le 27 septembre 2017 ?

– Quels bénéfices tirer de l’assurance vie ? 

Les versements et retraits libres de l'assurance vie

S’il y a une chose à retenir sur l’assurance vie c’est que les versements sont libres ! Et cela quelque soit la durée de détention: plus ou moins de huit ans. Il en est de même pour les rachats partiels ou total. Vous entendez souvent : « l’assurance vie est bloquée huit ans » ? C’est faux : L’assurance vie n’est pas bloquée 8 ans ! En revanche, contrairement à un livret A ou de Développement durable (le LDD), sur lesquels vous pouvez à votre guise choisir de faire des retraits immédiats, un rachat partiel d’assurance vie prendra entre 10 jours et 2 mois pour être versé. Ainsi, si vous souhaitez récupérer une partie de votre assurance vie pour acheter une voiture, anticipez ce projet. Par contre, le rachat partiel n’a pas d’incidence sur les effets du contrat ni son antériorité. Enfin, le détenteur est libre d’effectuer un retrait mais aussi de clôturer celle-ci avant 8 ans.

Quelle fiscalité pour l'assurance vie ?

Une taxation sur la plus-value uniquement

Après le 27 septembre 2017

L’assurance vie est taxée sur la plus-value uniquement. Votre capital ne sera pas imposé. Vous paierez quoiqu’il arrive les prélèvements sociaux (CSG /CRDS) pour 17,2% sur vos intérêts. Ensuite, il faut dissocier les assurances vie ouvertes avant le 27 septembre 2017 et après cette date. Les règles ont changé, mais rassurez-vous, elles sont plus simples aujourd’hui :

La fiscalité sur les assurances vie est plus avantageuse et lisible. Avant 8 ans, le taux unique de 12,8% est prélevé sur les revenus du capital. Pour ce Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), on parlera de flat tax. Et ce taux unique est valable également pour d’autres produits d’épargne comme les PEL (ouverts après décembre 2017) ou les comptes titres.  Au-delà de 8 ans, cette fiscalité décroit à 7,5 %.

Le régime de l’assurance vie permet en plus d’avoir un abattement. C’est à dire que si les intérêts rachetés sont inférieurs à 4 600 € (pour un célibataire) ou 9 200 € (pour un couple), le PFU est de 0% (après 8 ans).

Ce que vous devez retenir :

17,2% de prélèvements sociaux + 12,8 % avant huit ans de PFU

17,2% de prélèvements sociaux + 7,5 % de taxation après 8 ans après abattement de 4 600 € (célibataire) ou 9 200 € (couple marié ou pacsé)

Mais prenons un exemple : Cas d’une assurance vie ouverte en 2016 avec 5 000 € de versement initial + 100 € par mois pendant 5 ans. Nous prenons l’hypothèse d’un rendement moyen de 3% (soit 11 000 € versés en 5 ans).

Avec un livret A, en plaçant exactement la même somme, vous obtenez au bout de 5 ans 300 € d’intérêts (au taux de 0,75% jusqu’en 2020 puis 0,50%). Comme il n’y a pas de prélèvement sur les intérêts du Livret A, le rendement est de 300 €.

Avec une assurance vie, vous auriez pu répartir vos fonds sur différents supports. Avec un rendement moyen (hypothèse pour illustrer la fiscalité) de 3%, les intérêts sont de 1 273 €. Après les prélèvements sociaux (17,2% soit 218,91 €) et la PFU (12,8% soit 162,91 €) il vous reste en net 890 € d’intérêts soit presque x3 par rapport au Livret A.

Assurance vie souscrite avant le 27 septembre 2017

A moins de 4 ans le taux d’imposition est de 35 %, de 4 à 8 ans de 15% et au-delà de 8 ans elle est à 7,5 %. Or à ce jour, les contrats ouverts avant cette date de 2017 ont dépassé les 4 ans. Donc retenez une taxe sur la plus-value de 15 % sur les assurances vie ouvertes de 4 à 8 ans et 7,5 % au-delà.

Les bénéfices de l'assurance vie

En résumé, pas de crainte sur l’ouverture d’une assurance vie. Ce produit d’épargne vous rapportera toujours plus qu’un LDD ou un livret A. Si vous avez besoin de récupérer une partie ou la totalité de votre capital avant les huit ans, vous pouvez le faire comme bon vous semble. Seule la fiscalité changera.

L’assurance vie est le meilleur moyen de construire une épargne de long terme, en complément d’une épargne disponible pour vos projets quotidiens :

  • Pour financer les études de vos enfants
  • Préparer la retraite
  • Constituer un capital pour acheter une résidence secondaire plus tard
  • transmettre un patrimoine (nous ferons un article dédié à la clause bénéficiaire de l’assurance vie )

L'assurance vie en conclusion

Pour conclure, Crédit Partenaire Habitat est convaincu de la souplesse et de l’intérêt de ce placement. Même s’il nécessite d’en comprendre les rouages, l’assurance vie est un produit plus rentable que les livrets. Certes, il existe des contraintes en cas de déblocage avant huit ans. Mais pour cela, rien de tel qu’un conseiller pour trouver la bonne structure de contrat (frais, répartitions des primes et gains) qui réponde à vos objectifs à plus ou moins longs termes. Alors maintenant vous aussi vous vous lancez dans l’assurance vie ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn